Pourquoi la relecture doit-elle être incontournable ?

Certains construisent leur projet écrit de façon spontanée. Ils déversent leur encre sur le papier, pianotent les touches de leur clavier, insouciants, mettant naturellement en musique l’histoire que leur imagination a fabriqué.

À l’inverse, d’autres sont davantage partisans de l’idée de planifier chaque détail, de structurer la moindre étape qu’ils auront à traverser lorsqu’ils se décideront à dompter l’alphabet.

Adepte de l’aventure, de la sécurité, ou relevant d’un semblant du juste milieu, chaque auteur doit se confronter à la remise en question suivante, aboutissant à l’évaluation la plus objective qui soit : Quels sont les qualités et les défauts de mon texte ? Ai-je traduit mon propos conformément à mes pensées ?

Afin d’apporter ne serait-ce que des pistes de réponses à vos interrogations, de vous frayer un chemin vers l’amélioration, la relecture est imparable car elle incarne une véritable nécessité.

Concrètement, sur quoi faut-il s’attarder ?

La relecture permet de repérer les répétitions qui sont soit le fruit d’une faiblesse de la structuration de vos idées, soit révélatrices de leur importance.

Elle aide aussi à mieux s’attarder sur :

  • l’emploi de la ponctuation,
  • l’intention du message exprimé,
  • l’exactitude des faits relatés,
  • la pertinence du propos.

Lorsque ces éléments sont résolus après diverses relectures, afin de parachever cette étape essentielle, il vous sera possible, dès lors, d’apporter l’accessoire non négligeable, celui de la traque des coquilles subsistantes.

En tant que professionnelle du monde des écrits, je collabore à vos côtés afin de clarifer le caractère fondamental de chacun de ces aspects, de vous conseiller à leur propos, de les décortiquer et les analyser selon le sens qu’ils prennent dans votre travail d’écriture.